Méthode Scientifique
L’analyse des processus de développement régional et territorial au fondement des recherches de PSDR
L’originalité des Programmes PSDR est d'être conçus et construits au cœur même des régions, en lien direct avec les préoccupations des acteurs. Les recherches partenariales visent à décrire et analyser les processus de développement régional, ainsi qu’à fournir des outils aux acteurs du développement. Elles s’appuient sur un dispositif de sélection et d’évaluation de la qualité de la recherche.
Méthode et ingénierie PSDR: une exigence scientifique qui repose sur la co-construction des projets et l’évaluation par un Comité scientifique indépendant
Opérationnels depuis les années 90, sans cesse améliorés, les Programmes PSDR se distinguent des autres dispositifs par la définition d’une méthode de travail et d’une ingénierie qui garantissent la co-construction des projets, leur évaluation par une instance scientifique indépendante, le suivi de la progression du travail de recherche à chacune des étapes du projet, ainsi que la production de supports de valorisation.

1) La discussion des thématiques et des projets de recherche fait l’objet de forums régionaux. L’appel à proposition s’adresse à tous les chercheurs intéressés: Grands organismes(CNRS…), Universités, Grandes Écoles. La co-constructiondes projets, entre chercheurs et partenaires, s’effectue sous la houlette des cellules d’animations locales.
2) Les équipes sont invitées à répondre à l’appel d’offre national, qui comprend des déclinaisons régionales tenant compte des spécificités locales. Les propositions de recherche et les projets sont notés par un Conseil scientifique indépendant, composé d’experts internationaux des sciences sociales et biotechniques.
3) Les projets classés A et B sont examinés, dans chaque région, par le comité de pilotage, qui décide de leur éligibilité et des montants de financement alloués. Les C sont éliminés.
4) Les projets font l’objet d’un suivi régulier, au long des quatre années de travail, par une équipe de permanents. Le Conseil scientifique contrôle l’avancement de la recherche et sa qualité, et réalise l’évaluation finale. Des groupes transversaux favorisent les échanges entre Régions et disciplines, renforcent la cohérence du Programme et permettant la création d’une culture commune.
5) Des supports adaptés permettent de faciliter la diffusion des résultats et leur appréhension par les partenaires et les chercheurs. Les posters permettent d’embrasser les questions posées dans un projet, ainsi que les méthodes et les forces mobilisées pour y répondre. Les 4 pages présentent, sous une forme ramassée, les objectifs des recherches et les principaux résultats obtenus au cours des années de travail.

PSDR 4 : une démarche pluridisciplinaire de compréhension des dynamiques territoriales
Le Programme de recherche "Pour et Sur le Développement Régional" étudie le rôle joué par les activités économiques (en premier lieu l'agriculture et l’agro-alimentaire) et les espaces ruraux et périurbains dans les dynamiques territoriales. Porté par l’INRA et l’Irstea, il associe dans chacune des régions concernées les enseignants chercheurs Universitaires et des Grandes Ecoles aux chercheurs et ingénieurs des deux Instituts.
L’identification des grands enjeux de développement régionaux ou territoriaux

Les projets PSDR contribuent à une meilleure connaissance des processus de développement régional et territorial, ainsi qu’à l’analyse approfondie du rôle et de la place occupés par l’agriculture et les industries agroalimentaires dans les territoires ruraux et périurbains. Ils permettent de renforcer les connaissances scientifiques, au niveau des territoires, sur de grands enjeux de société associés aux changements globaux et environnementaux.
La production d’approches analytiques du développement régional combinant différentes disciplines scientifiques

Combinant sciences biotechniques et sciences sociales, les projets fournissent des grilles de compréhension et des résultats articulant les lectures disciplinaires. La diversité des approches sur une même thématique, dans différentes régions, permet une compréhension plus large des enjeux de développement sur les territoires.
Les animations scientifiques interrégionales

La volonté de favoriser l’interconnaissance, la construction d’une culture commune et la recherche de collaborations entre les équipes de recherche de différentes disciplines dans les régions conduit à prolonger et étendre l’expérience des groupes transversaux lancée dans PSDR 3 (Gouvernance et Développement des Territoires, Partenariats et modes de recherche dans PSDR, Formes du Développement Régional et Territorial). Lancés dès le démarrage du programme ils auront pour but d’animer des collectifs de chercheurs et de partenaires mobilisés dans les projets autour de thèmes structurants jugés d’intérêt majeur.
Les grandes thématiques de PSDR 4

A chaque nouvelle génération de programmes PSDR, les thématiques prioritaires évoluent pour correspondre aux enjeux prioritaires du développement régional et territorial en lien avec les attentes de la société. Dans PSDR 4 seront privilégiées les thématiques suivantes :
  • Usages des sols et pression foncière en zones rurales et périurbaines
  • Ecologisation de l’agriculture et changement global
  • Autonomie territoriale et développement agricole
  • Innovations au service des hommes, des filières et des territoires (Forêt, Agriculture et alimentation, Energie, Transport et carbone renouvelable)
  • Développement territorial, relations ville/campagne et stratégies d’attractivité des territoires
  • Renouvellement des enjeux et des modalités d’intervention publique pour le développement régional et territorial (Nouveaux modes d’intervention publique et développement territorial, Agriculture et politiques de développement des territoires)
Le bilan scientifique de PSDR3
Le programme PSDR 3 a rassemblé, durant quatre années, 560 chercheurs (320 chercheurs et ingénieurs et 240 Enseignants-chercheurs), 60 CDD, 53 Doctorants, 10 post-docs et de nombreux stagiaires. Ils ont participé aux 36 projets de recherche, menés dans 10 Régions, soit un total de 650 années ETP. Au total, les 204 équipes et laboratoires impliqués dans le Programme comprenaient 38% d’INRA, 10% d’Irstea, 23% d’Enseignement supérieur agronomique et 29% d’Universitaires ou de CNRS.
Le Symposium final

Organisé à Clermont-Ferrand du 19 au 22 juin 2012, il a permis de présenter des communications illustrant les résultats des 36 projets et de fournir une perspective d’ensemble des contributions de PSDR à la connaissance en faveur du développement régional. 145 communications, réparties au sein d’une cinquantaine d’ateliers thématiques, ont été présentées au cours des trois journées à caractère scientifique rassemblant près de 400 participants.
L’Ecole-chercheurs

L’Ecole Chercheurs « Pour et sur le développement régional : chemins de recherches partenariales et interdisciplinaires » s’est tenue du 25 au 28 mai 2010 à Carcans (33). Elle a réuni les chercheurs travaillant dans le cadre de PSDR et permis ainsi de renforcer les connaissances sur le développement régional et territorial et les collaborations entre chercheurs et partenaires de PSDR 3.
Valorisations scientifiques pendant le programme

Plus de 400 articles publiés dans des revues à Comité de lecture, dont 156 dans des revues anglophones, près de 150 chapitres d’ouvrages, 5 ouvrages en langue française (circuits courts, changements climatiques, ingénierie territoriale, politiques de développement rural, développement territorial), 53 thèses (sur 24 projets) et 300 mémoires de fin d’études.

A l’issue du programme (en cours)

Cinq numéros spéciaux de revues - Revue d’Economie Régionale et Urbaine (Foncier et développement des territoires ruraux et périurbains); Sciences, Eaux et Territoires (Aide à la décision pour le développement territorial); Cahiers Agricultures (Agriculture et développement territorial); Economie et Sociétés (Localisation et ancrage territorial des firmes agroalimentaires); Vertigo (Les enjeux environnementaux au cœur du développement territorial)
Deux ouvrages collectifs
- Partenariats pour le Développement Territorial (Quae); Les enjeux du développement régional et territorial en zones rurales (L’Harmattan)
Les principaux résultats scientifiques de PSDR 3
Un renouvellement des thématiques liant développement-territoire-environnement-société
Analyse des processus de périurbanisation, des nouvelles sources de création de richesse (services, tourisme, économie résidentielle), de la préservation et valorisation des ressources naturelles et des stratégies de localisation et mobilités spatiales. Etude des questions de consommation et circuits de commercialisation, circuits courts, processus d’innovation, foncier, changement climatique, durabilité des exploitations agricoles, création de nouvelles activités, stratégies des firmes et des coopératives, fonctionnement des filières et gestion des ressources territoriales.
L’identification des grands enjeux de développement régionaux ou territoriaux

Identification et hiérarchisation des grands enjeux de développement sur les territoires, avec préoccupations communes mais aussi diversité des situations. Par exemple, élaboration de cadres d’analyse pour mieux comprendre et mesurer les impacts du changement climatique sur les usages de l’eau et les systèmes d’élevage, ou risques parasitaires pour les tomates…
La production d’analyses du développement régional combinant différentes disciplines

Compréhension des dynamiques à l’œuvre sur les territoires par la combinaison d’approches disciplinaires. Par exemple, de nombreux travaux sur les usages fonciers et l’occupation des sols, combinant l’élaboration de modèles économiques sur la régulation des marchés fonciers et l’usage des terres, ou les analyses géographiques, sociologiques et juridiques sur la gouvernance du foncier...
L’élaboration de modèles en faveur du développement des territoires

Production de modèles agronomiques et économiques pour renforcer la compréhension des effets des activités sur le développement des territoires et les modalités de leur déploiement géographique. Élaboration de scénarios prospectifs et d’outils d’analyse de la gouvernance et de l’ingénierie territoriale. Construction d’indicateurs, par exemple dans le domaine de la durabilité intégrant la dimension territoriale. Régionalisation de bases de données, sur le changement climatique ou l’innovation dans les PME de l’agroalimentaire. Production de grilles d’analyses d’impact, par exemple sur les effets des politiques publiques en matière de développement rural ; et de modèles technico-économiques en faveur d’une évolution des pratiques, par exemple en matière d’élevage.
espacement
L’ensemble des documents issus de PSDR 3 est disponible sur les sites PSDR régionaux et national (www.psdr.fr). Le cahier des 4 pages « Les projets PSDR pour une recherche pluridisciplinaire et partenarial au cœur des Régions », réalisé à l’occasion du Symposium de 2012, symbolise l’investissement des équipes de recherche et d’animation dans la production d’outils de diffusion des connaissances scientifiques à usage des milieux de la recherche et de la société.
Méthode ScientifiqueTéléchargez Méthode Scientifique